Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 21:10

Si on me demandait maintenant, là, tout de suite, la chose que je désire le plus au monde, figurez-vous que je ne répondrais ni « gagner au loto » (quoique…), ni « la paix sur terre » (je ne prépare pas le concours de Miss France non plus), ni « partir aux Seychelles » (quoique bis)… je dirais tout simplement : D O R M I R  !

 

Je ne suis plus qu’une épave prête à m’avachir à n’importe quel moment sur n’importe quelle surface horizontale plus ou moins accueillante.

Un lit de fakir ? Ca fera l’affaire…

 

Il faut dire que j’ai des besoins, disons, conséquents et que les nuits de 11 heures ne me font pas peur. Pire, j’en rêve ! Enfin, quand je peux.

Certains diront que c’est du temps perdu toutes ces heures passées au lit. Que nenni ! Il est scientifiquement prouvé que de bonnes nuits sont la garantie de bonnes journées. Demandez donc à Choupinou à quoi je ressemble après une nuit trop courte ? C’est simple, je me transforme en ours aux grognements hargneux jusqu’au soir.

 

Pour y remédier, j’ai évalué plusieurs pistes :

- Un peu de whisky dans le biberon de ma fille ? Non, non, ce n’est pas très éthique tout de même.

- Écraser malencontreusement un de mes 2 chats (pour avoir 2 fois moins de raisons de me lever la nuit) ? Déjà tenté, sans succès… c’est pas si con ces bêtes-là.

- Me coucher plus tôt le soir ? Ca parait logique mais, en dépit de tous mes efforts, il est toujours au moins 23 h à la pendule lorsque je m’apprête à tomber dans les bras de Morphée.

- Arrêter de travailler ? Dans ce cas, ce n’est pas de sommeil dont je risque de manquer.

-  Enfin : abandonner la vie en société ? Ben oui, c’est ça, il faut que j’arrête les amis, ça prend trop de temps.

 

Sur cette bonne résolution, je vous laisse, je vais me coucher.

Partager cet article
Repost0
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 14:11

Un poème très court, écrit il y a quelques années. Un peu plus sérieux qu'à l'habitude, une fois n'est pas coutume ! Bientôt, je vous ferai également découvrir mon côté (surdéveloppé) "cucu la praline"...

 

Si les mots redim

Partager cet article
Repost0
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 16:57

Eh bien non, les gars, je n'ai pas de bonne nouvelle à vous annoncer suite à ma participation au concours créatif spécial Saint Valentin (voir mes propositions)... je n'ai rien gagné... Bon, j'ai pleuré 2 jours et 2 nuits complètes, mais c'est pas grave... non en vrai, ce n'était pas là l'essentiel : j'ai appris beaucoup en voyant ce que les différents concurrents avaient pu faire à partir des mêmes contraintes et ce fut très instructif.

 

Le gagnant du concours ci-dessous, qui est aussi mon préféré (comme quoi, tout n'est pas toujours truqué) est un bijou de simplicité et d'audace, tout à fait dans l'air du temps.

 

istock generic 143862[1]

 

Pour voir l'ensemble des propositions, cliquez ici. La mienne est la n°112. J'ai finalement opté pour la n°1 que je vous avais proposée, dans sa forme d'origine. En effet, suite à vos remarques judicieuses, j'ai tenté quelques améliorations mais sans succès. J'ai donc préféré, à défaut de réussir à faire mieux, ne pas risquer de faire moins bien...

 

 

Partager cet article
Repost0
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 13:34

Video National géographique

 

Voici une très belle vidéo (cliquez sur l'image) réalisée par le National Géographic. Vous savez la boîte pour laquelle Clint Eastwood fait des photos dans le film "Sur la route de Madison"... oh, la, la, on voit où ça mène de prendre en photo des fleurs et des p'tits oiseaux... tout droit dans le lit de la fermière ! Oops, je m'égare!

 

Désolée pour ceux qui ne seraient pas totally bilingual (comme moi) mais la vidéo est en anglais. Elle nous explique l'évolution mondiale de la population laquelle devrait atteindre 9 milliards en 2045 ! Notre souci principal, contrairement à certaines idées reçues, n'étantpas le manque d'espace puisque tous les habitants, collés les uns aux autres, tiendraient sur la superficie de la ville de Los Angeles.

 

A admirer et à méditer.

Partager cet article
Repost0
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 12:49

Illu TdV n°2Je ne sais pas si cela vous arrive aussi et si nous sommes nombreux ou nombreuses à vivre, de temps à autre, cette étrange expérience, mais hier matin, et pour la 2ème fois cette semaine (un record !), j’ai mis ma culotte à l’envers.

Noooon, je n’ai pas mis l’avant à l’arrière (petits cochons !) - mon postérieur épanoui ne manquant pas de me rappeler à l’ordre – j’ai inversé ce qui devait être en contact de la peau avec ce qui ne devait pas l’être.

 

Comme à chaque fois, je n’ai pu m’empêcher de me demander si cela dénotait d’un simple manque de concentration consécutif à un réveil incomplet (celui-ci n’intervenant en moyenne que vers 9h30) ou si c’était le signe de quelque chose de plus profond, de l’ordre de l’intuition ou carrément du surnaturel.

 

Etant indécrottablement romantique, je me suis plu à pencher, tout naturellement, pour la seconde hypothèse.

 

Ainsi, quelque chose de merveilleux allait peut-être m’arriver aujourd’hui ?

Choupinou me ferait peut-être une surprise ? Peut-être aurait-il enfin compris l’utilité du bac à linge sale ? Une réussite professionnelle se profilerait-elle à l’horizon ? Allais-je enfin gagner au Loto ?

Bref, mon jour de gloire serait-il ENFIN arrivé ?

 

En me couchant le soir, après avoir fantasmé toute la journée sur ce qui aurait bien pu m’arriver, guettant les moindres velléités positives à mon égard (« Si, si, je suis sûre que le mec assis sur le banc me matait. Si je n’avais pas été avec Louloute, il m’aurait draguée, c’est certain ! »…), j’ai dû me rendre à l’évidence : cette journée n’avait rien eu de spécial.

 

A part peut-être mon exceptionnelle bonne humeur dans la perspective de cette surprise qui n’est jamais venue. Finalement, c’est pour les autres qu’il y a eu un petit plus aujourd’hui… et tout cet espoir qui m’a portée durant la journée, même insatisfait, c’était toujours ça de pris aux faits divers déprimants et aux tonnes de mauvaises nouvelles que nous accumulons tous les jours, non ?

 

Allez les gars, mettons tous notre culotte à la manière de ce bon vieux roi Dagobert et rendons le monde meilleur tout en nous grattant les fesses (ben oui, ça irrite les coutures à l’envers !)

 

Partager cet article
Repost0
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 11:12

Le site internet istockphoto a lancé un concours créatif de Saint Valentin. Le principe : créez une carte de St-Valentin drôle et originale à partir de 5 fichiers (essentiellement des photos) choisis (gratuitement) parmi une centaine de propositions.

 

Inutile de préciser que je ne vise absolument pas les lots mis en jeu, je prends plutôt ça comme un exercice...

 

Voici donc ci-dessous mes deux créations, en réalité 2 déclinaisons du même concept qui évitent complètement les clichés romantiques habituels relatifs à la Saint Valentin. Je ne suis pas sûre que ce soit drôle, ni même original, mais je trouve que c'est engageant et que ça nous incite à maintenir notre fabuleux taux de natalité - qui vient, en France, de passer la barre des 2 enfants par femme... eh oui, madame!!! - et c'est déjà pas mal, hein ?

 

 

Proposition n°1

 

st valentin bis copie redim

 

Proposition n°2

 

st valentin bis bis redim-copie-1

 

 

 Alors, laquelle préférez-vous ? De manière plus générale, Qu'en pensez-vous ?

Partager cet article
Repost0
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 11:38

Ci-dessous le lien vers une chronique de Daphné BURKI (qui officie sur Canal + le midi) qui m'a fait beaucoup rire et qu'il fallait donc que je partage absolument : vidéo femmes de dictateurs.

 

C'est fin, distingué et très inspiré... et ça m'a donné envie de lire le livre du même nom (même si ça risque d'être un peu plus sérieux...). 

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 16:26

Aujourd’hui, une fois n’est pas coutume, je veux être une vraie femme.
Exit donc chaussures plates et autres converses : place à une paire d’escarpins.
Pour fêter ça, je vais même jusqu’à m’épiler les zones « MMA » (non, pas les assurances, “Mollets - Maillot - Aisselles”), me maquiller (punaise, il est tout sec ce mascara) et enfiler une jupe.

 

Après une heure de grands travaux, je dois être plutôt pas mal si j’en juge par le son félin qui émane de Choupinou ("Rrrrrr !").

 

En arrivant sur le parking du boulot, j’aperçois le beau brun de l’étage qui fume une cigarette accoudé au balcon. C’est mon jour de chance. Je prends une grande inspiration et m’applique pour sortir de la voiture avec élégance (en essayant de ne pas montrer mon entrejambe à tout le monde). Je lui jette un regard de braise et une moue séductrice façon Vanessa Paradis (travaillés dans le rétroviseur de la voiture tout le long du trajet) quand soudain je rate le trottoir et vacille à grand renfort de moulinets de bras.

Il n’y a vraiment rien à faire, la fée « Charme et Distinction » a loupé mon berceau. Pffff…

 

A l’intérieur du bâtiment, je (re)découvre l’avantage principal des chaussures de filles : CLAC, CLAC, CLAC, on vous entend arriver de loin. Au bureau, les collègues ne manquent pas de me chambrer et mon poste de travail, à l’autre bout du couloir, ne m’a jamais semblé aussi loin. Le carrelage (il est là depuis longtemps ?) menace de me faire glisser à chaque pas. Je dois serrer les fesses et faire de tout petits pas pour maintenir le cap.

Je ne suis vraiment pas prête pour les podiums.

 

Il est à peine 9h du matin lorsque je m’écrase, enfin, dans mon fauteuil. Je suis déjà épuisée de tant d’efforts de tenue. C’est ça être une femme ? Une douleur et une attention de tous les instants ?

 

Durant la matinée, j’évite tout déplacement, mais peu avant midi, je me vois dans l’obligation d’emprunter à nouveau ce satané couloir pour récupérer les 200 pages que l’imprimante a dû produire à mon attention. C’est pire qu’une traversée en bateau : je tangue de tous les côtés et j’ai mal au cœur.

J’hésite à me mettre pieds nus.

 

Au retour, un collègue, qui me suit, me lance :
- T’as une drôle de démarche.
- T’as l’impression que je porte souvent des talons ?
- Beeeen, non…
- Alors, à ton avis, est-ce que j’ai l’habitude ? Ma voix monte malgré moi dans les aigus.
- Euuuuh, non…
- Voilà, c’est normal, il faut le temps que j’apprenne !

 

Sur ce, fermeture express de la porte juste devant son nez suivie d’un grand moment de solitude.

 

Allez ma chérie, il ne faut pas se décourager ! Sure que Monica Belluci a dû elle aussi en passer par là. Et tu vois où elle en est ?
Ça ira déjà mieux après le déjeuner. Rassérénée à l’idée de manger (chassez le naturel…) je prends mon sac, mon manteau et me dirige vers la sortie. Tout à coup, je sens mon pied glisser (saleté de carrelage) et ma jambe se dérober sous mon poids. Malgré une étagère à laquelle je m’agrippe désespérément, je finis étalée au sol (saletés de lois de physique), avec un mal de cheville terrible.

Heureusement, personne n’a été témoin de ce grand moment de déchéance.

 

Notes pour plus tard :
- Prendre un RDV chez l’ostéopathe.
- Ranger mes talons au placard, c’est trop dangereux d’être une femme.   

  

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 11:05

Malgré tout le respect dû aux phénomènes naturels qui étaient là bien avant nous et qui (il faut le souhaiter) seront encore là bien après nous, je n'arrive toujours pas à me réjouir de l'arrivée de ma cousine lointaine (n'ai-je / neige... pour ceux qui n'auraient pas saisi le jeu de mots).

 

Je ne fais donc absolument pas partie de ces affolés du flocon, ni de ces fans de la poudreuse (au grand désespoir de Choupinou, total snow addict) et je suis certaine que je ne suis pas la seule.

 

Quoi qu'il en soit, écrire ce petit poème, par un matin neigeux, les doigts encore endoloris par le froid, m'a fait un bien fou !

 

Je-hais-la-neige.jpg

 

Si vous en voulez un peu plus, allez voir ce petit sketch des têtes à claque : les joies de l'hiver

Un conseil : mettez les sous-titres pour en profiter pleinement...  

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 11:00

Pour ceux qui ont suivi mes premières aventures "blogesques" (le mariage de Neige et Nico 2010), voici la cuvée 2011 : un tout nouveau blog, à l'esprit ouvert (on va essayer) et à vocation pleinement récréative, en tout cas pour moi :)  ! Une cuvée, ma foi je l'espère, goutue...

 

Merci à tous ceux qui ont suivi le premier blog et qui m'ont encouragée à entretenir mes pulsions créatives. Choupinou et Louloute, eux, ne vous remercient pas : en plus de me supporter au quotidien, il va falloir qu'ils s'accomodent de la probable angoisse de la page blanche qui viendra s'ajouter aux nombreuses phobies / obsessions / craintes qui secouent déjà mon pauvre esprit.

 

Sur ces bonnes paroles : WELCOME et ENJOY !

Partager cet article
Repost0

De Quoi Ça Cause ?

  • : Le blog de naije-blog.over-blog.com
  • : Les tranches de vie, coups de coeur et créations d'une maman trentenaire qui en réalité n'a pas que ça à faire. Bref, un espace d'expression qui se veut comme un baiser avec moustache, tantôt doux, chatouilleux, tantôt piquant, irrévérencieux, voire carrément sale… et qui ne vous laissera, je l’espère, pas indifférent.
  • Contact

Rechercher

Archives

Catégories